Prostatectomie

Parmi les nombreuses causes de l’impuissance la prostate est l’une que l’on cite le plus souvent. En France près de 70000 hommes sont touches par le cancer de la prostate. La prostate qui est une petite glande masculine se manifeste très souvent chez les hommes âgés notamment des la cinquantaine entraînant parfois des dysfonctionnements sexuels.

Qu’est ce que la prostate ? Comment affecte t-elle la vie sexuelle de l’homme ? Tout savoir sur le cancer de la prostate.

Une vingtaine de grammes et 38 millimètres : la prostate, en bonne santé, ressemble à une petite châtaigne. Cela ne l’empêche pas de faire beaucoup parler d’elle et même de faire peur, telle une épée de Damoclès, aux messieurs. Pour eux, son nom évoque le vieillissement et la perte de la virilité.

La prostate est un organe en forme d’anneau entourant l’urètre, conduit par lequel passe l’urine ou le sperme. Elle a la taille d’une châtaigne, produit le liquide entrant dans la composition du sperme. La prostate fait donc partie prenante des appareils urinaire et génital.

La prostate joue un rôle essentiel dans la reproduction. Située sous la vessie, elle fabrique certains composants du sperme. Elle entoure l’urètre, le canal qui transporte le sperme et l’urine. Sa position stratégique explique son influence sur l’érection et l’éjaculation.

Deux problèmes différents peuvent perturber la sexualité : hypertrophie bénigne de la prostate et cancer de la prostate.

Hypertrophie bénigne de la prostate HBP

Aussi appelée adénome de la prostate, elle correspond à l’augmentation de volume de la prostate entraînant alors des anomalies de fonctionnement de la vessie et de l’appareil sexuel. On observera des symptômes urinaires tels que le besoin fréquent d’uriner, des fuites urinaires ou encore des troubles sexuels (difficultés d’érection plus ou moins importantes)

Le traitement est décidé au cas par cas en fonction de l’hypertrophie constatée lors du diagnostic.

Comment diagnostique-t-on un adénome de la prostate ?

Pour diagnostiquer un adénome de la prostate une cystoscopie ou fibroscopie peut être nécessaire.

Il s’agit d’observer l’appareil urinaire, peut aussi être réalisé après une opération en cas de troubles urinaires persistants.

Cancer de la prostate

Le cancer de la prostate n’entraîne pas de difficultés sexuelles sur le moment. C’est plutôt le traitement qui peut avoir des répercussions sur la sexualité.

Si l’homme recncontre des difficultes d’erection ce sont principalement les effets de certaines interventions chirurgicales qui peuvent générer des troubles de l’érection, ainsi que les effets des radiothérapies qui peuvent altérer des artères et donc affaiblir considérablement le flux sanguin responsable de l’érection.

Les chimiothérapies peuvent également diminuer le désirsexuel.

Comment réagir ?

La première chose à faire si on a une question à propos d’un problème de prostate ou que l’on a des difficultés sexuelles c’est d’en parler a un médecin ou urologue.

Durant l’examen le médecin peut demander un bilan complet pour savoir si ces troubles sont dus à un ennui de prostate ou à une autre cause, mais aussi pour faire le point sur les médicaments que l’on prend. Il pourra alors proposer des solutions, car il en existe

S’il s’agit d’un adénome, signaler à son médecin d’éventuelles difficultés d’érection. Des traitements efficaces sont disponibles, en particulier le tadalafil. Ce médicament améliore l’érection et diminue les troubles urinaires liés à l’adénome de la prostate. Seul problème son prix cher en pharmacie et la non prise en charge par l’Assurance-maladie.

En cas de cancer, il faut s’informer au mieux. Certaines formes très peu évolutives peuvent bénéficier d’une surveillance active. Cela signifie qu’elles présentent peu de risques pour la santé, mais qu’elles doivent être surveillées de près. Tant qu’on ne traite pas, la sexualité est préservée.

Si un traitement est indispensable, il peut s’agir de chirurgie ou de radiothérapie, comme la curiethérapie. Il faut alors interroger le médecin sur les avantages et les inconvénients de chaque méthode en abordant la question de leurs effets sur la sexualité.

Évaluer cet article


Modifié: 2019-07-11