Origine hormonale

Les causes de l’impuissance sont nombreuses et sont très souvent d’origines psychologique et organique parmi celles-ci on cite : les causes hormonales.

En effet un déséquilibre hormonale peut entraîner une panne d’érection ou dysfonction érectile. Les hormones (substance secrétée par l’organisme et présente dans le sang) agissent sur notre comportement :

  • fertilité
  • stress
  • fatigue
  • appétit
  • sexualité.

Chez les hommes, les hormones influencent sur la libido, érection voire éjaculation sont : la testostérone, prolactine. Un déséquilibre peut donc entraîner l’impuissance chez l’homme.

Rôle des testostérone dans l’impuissance érectile

La testostérone hormone mâle sécrétée au niveau des testicules a une grande importance dans la fertilité et le désir sexuel, l’érection ou l’éjaculation. Avec l’âge, généralement a partir de 40 ans le taux de testostérone commence à chuter progressivement provoquant des problèmes d’érection. Une étude démontre en effet que 9 à 10 % des hommes de plus de 50 ans ayant des problèmes d’érection ont un taux de testostérone bas.

La baisse ou déficit de testostérone peut être causer par :

  • Hypogonadisme : testicules sont sous-développés, et sécrètent moins de testostérone
  • Déficit androgénique lié à l’âge ou andropause. baisse de la production de testostérone à partir de 50 ans
  • Insuffisance rénale
  • Insuffisance hépatique : le foie aide à la régulation hormonale.

En cas de déficit de testostérone il faudra consulter un médecin pour faire un dosage hormonale.

Hormone prolactine coupe-faim du désir sexuel

La prolactine agit sur la sécrétion de la testostérone, c’est une hormone secrétée elle même par l’hypophyse chez l’homme. Produite ou sécrétée en grande quantité, la prolactine donne souvent une impression de satiété sexuelle d’où son petit nom de coupe-faim sexuel. La prolactine limite le désir sexuel.
L’hyperprolactinémie inhibe la sécrétion de testostérone, causant ainsi une baisse de la libido et une impuissance.

Elle peut être due à :

  • prise de neuroleptiques
  • hyperthyroïdie
  • insuffisance rénale
  • hypertension artérielle.

La thyroïde, organe sexuel : déséquilibre hormonale

Les troubles de la thyroïde sont courants, qu’il s’agisse d’hyperthyroïdie ou d’hypothyroïdie. Chez l’homme, elles entraînent une baisse de la libido, s’accompagnant parfois d’éjaculation précoce, ou à l’inverse d’éjaculation retardée ou anéjaculation.

Diabète : problème hormonal

Le diabète est cette une maladie associée a la sécrétion d’une hormone via le pancréas, l’insuline.

Les différents type de diabète sont :

  • Diabète type 1 – ici le pancréas ne sécrète plus du tout l’insuline.
  • Diabète type 2 – les tissus sont devenus résistants a l’insuline emmenant le pancréas en secréter plus.

1 homme sur 3 victime de diabète est généralement victime de trouble de l’érection, baisse de la libido.

Il existe de nombreux traitement de trouble de l’érection, le plus connu de tous étant le VIAGRA efficace pour faciliter l’obtention de l’érection. Mais avant de songer de faire usage d’un quelconque traitement il est recommandé de consulter un médecin afin de mieux établir l’origine de l’impuissance.

Évaluer cet article


Modifié: 2019-07-11