L’éjaculation précoce en 10 questions

L’éjaculation précoce est avec la faible érection les deux principaux problèmes sexuels dont fait face les hommes. Très présente, l’éjaculation prématurée reste un sujet tabou que très peu d’hommes sont souvent réticents à aborder. Pour ces hommes, Impuissance-masculine-solution apportent quelques réponses à ce sujet.

ejaculation precoce tout savoir

1 – Qu’est ce qu’une éjaculation précoce ?

Difficile a définir, on parle généralement d’éjaculation précoce lorsque lorsque l’homme lors du rapport sexuel éjacule rapidement. Mais qu’est ce que cela signifie ? Combien de temps un homme doit tenir au lit ? Prend t-on en compte le nombre de mouvement de va-et-vient ou le temps minimum ? A mon avis seul l’homme et la femme peuvent estimer si l’éjaculation était rapide ou pas.

L’éjaculation peut également survenir bien avant la pénétration vaginale.

Ainsi ne pas vite venir ou ne pas vite jouir c’est de pouvoir décider soit même du moment de l’éjaculation et comment la retarder.

2 – Éjaculation précoce et éjaculation prématurée c’est quoi la différence ?

Il n’existe aucune différence entre ces deux termes on peut d’ailleurs dire aussi éjaculation rapide. Par contre on distingue 2 type d’éjaculation précoce :

Éjaculation précoce primaire : celle-ci est présente depuis le début de la vie sexuelle de l’homme et survient a chaque rapport.

Éjaculation précoce secondaire : elle survient souvent après une période où l’homme contrôlait son éjaculation.

3 – L’éjaculation précoce atteint-elle beaucoup d’hommes ?

On estime à 1 homme sur 3 qui serait victime d’éjaculation prématurée. Une enquête réalisé en 1992 sur la vie sexuelle en France, 37 % des hommes ont avoués être victime d’éjaculation prématurée souvent ou parfois.

Une autre enquête réalisé par la littérature internationale sur l’EP donnait 36 à 38 % des hommes confrontés à cette difficulté. En 1992 une étude faite pour les laboratoires Menarini par Opinion Way donnait 50 % des hommes et 43 % des femmes était atteint d’éjaculation précoce dans leur couple.

4 – L’éjaculation précoce est-elle une maladie ?

Non, l’éjaculation rapide n’est pas une maladie. Il est encore difficile d’expliquer pourquoi certains hommes parviennent à contrôle le moment de leur éjaculation et d’autres pas du tout. Certaines études réalisée explique la capacité de contrôler ou retarder l’éjaculation se fait au niveau des neuromédiateurs cérébraux. D’autres facteurs comme le stress et l’anxiété peuvent également accélérer l’éjaculation.

5 – L’éjaculation précoce est-elle héréditaire ?

Jusqu’à présent, aucune étude n’a été publiée sur ce sujet ni pour confirmer ni pour infirmer cette hypothèse.

6 – La circoncision permet-elle d’éviter l’EP ?

Non. Dans le passé on a longtemps cru que la circoncision pour retarder l’éjaculation, dont le but était de diminuer la sensibilité du gland. Mais au final on se rend compte que l’éjaculation prématuré est présente aussi bien chez les hommes circonscrit que chez ceux qui ne le sont pas.

7 – Quel médicament utiliser pour augmenter l’endurance au lit ?

Le seul médicament autorisé dans le traitement de l’éjaculation précoce c’est PRILIGY® Certains antidépresseurs sont utilisés comme médicament pour durer longtemps au lit.

Mais ces dernier traitent uniquement le symptôme et non la cause. Ainsi dès l’arrêt du traitement le problème refait surface. En plus des médicaments certains exercices ou positions sexuelles peuvent adopter pour retarder l’éjaculation.

8 – Des petites astuces telles la masturbation, penser a autre chose, un deuxième rapport peuvent-ils aider à retarder l’éjaculation ?

Penser à autre chose, se masturber avant le rapport sexuel, enchaîner un deuxième rapport ou respirer d’une certaine manière, peuvent en effet marcher mais ils ont leurs limites.

Si durant le rapport vous pensez a autre chose, cela permet certes de diminuer l’excitation et retarder l’éjaculation mais risque aussi d’affecter la qualité de l’érection. Ce qui a coup sur va entraîner l’arrêt brusque du rapport sexuel.

Un rapport sexuel après une première éjaculation peut être considéré comme solution mais a condition bien évidemment que l’homme soit jeune. En effet chez les jeunes 20 ans la période réfractaire entre 2 rapport est 5 à 30 minutes et augmente avec l’âge et tend vers 2 à 3 heures avant l’obtention d’une nouvelle érection.

Essayer Cialis ® pilule qui permet de bander toute la nuit.

9 – Quelles autres thérapeutiques pour régler l’EP ?

En plus des médicaments d’autres méthodes peuvent être utilisés pour mieux contrôler son éjaculation. Mais pour être efficace, ces méthodes demande beaucoup de persévérance et répétition avec une partenaire. Avec un bon entraînement les échecs sont généralement rares.

Attention, certaines méthodes vulgarisées sont incomplètes ; le fait de serrer la verge lors du rapport sexuel (“le squeeze”), par exemple, n’a jamais permis de traiter l’éjaculation rapide. Pareil pour le “stop and go”, qui consiste à arrêter les mouvements lorsque l’homme sent l’excitation arriver, alors que l’homme a justement du mal à anticiper le moment.

10 – Est-il possible pour femme de vivre avec un homme éjaculateur précoce ?

Bien entendu ! Au vu du pourcentage des hommes concernés par l’éjaculation rapide, les femmes aussi y sont concernées. Nombreux sont les couples qui ont appris à vivre avec. De plus il existe bien plusieurs façons de se donner du plaisir. Tout comme les hommes, la performance sexuelle n’est pas le seul critère que prennent en compte les femmes pour choisir leurs partenaire.

L’éjaculation précoce en 10 questions
4 (80%) 1 vote


Modifié: 2019-08-21